La patte Capucin, ouais...c'est comme ça qu'on l'appelle officiellement...mais officieusement, entre nous, c'est la patte de boutonnage...dedans on y fourre les devants de chemises, les fentes de manches, les pattes polo...et bien souvent, on la zappe pour faire à la place une fausse patte de boutonnage qui fait parfaitement illusion à partir du moment où on trouve un autre subterfuge pour enfiler la cousette! hé hé...flemmingite quand tu nous tiens!!!!

   
    Sauf que moi, je sais que je ne vais pas passer au travers cette année et qu'il va bien falloir que je m'y colle...c'est à ça que doit me servir, en partie, cette formation : me confronter à des techniques devant lesquelles j'ai une légère tendance à me défiler...hum hum!
    Donc, j'ai pris le taureau par les cornes et en ce moment je bosse sur une chemise. Et qui dit chemise dit col, dit boutonnières et dit patte capucin pour les manches!!!! Nous y voilà...les explications, parfaitement claires, du patron ne semblent pas arriver jusqu'à mon cerveau...celles de mon cours de couture me paraissent alambiquées et trop de vidéos en la matière sur le net tuent THE vidéo...alors j'ai fait un petit mélange du tout et je vous montre comment je fais. Ce n'est pas un tuto mais un made by Eugénie...ce que j'en attends : des conseils, des avis mais toujours des choses constructives! Allons y!
* 1ère étape:

 

à gauche, le coupon qui représente la manche et à droite, la  double patte de boutonnage. J'ai pris volontairement des tissus bien flashy et bien contrastés...


* 2ème étape:

Assembler la double patte sur la manche, endroit de la double patte contre envers de la manche, en prenant soin de repérer la future fente. Marquer les repères de couture.

*3ème étape :

Coudre un rectangle en suivant les repères de fente et de couture.

* 4ème étape:

Ouvrir la fente en prenant soin de terminer par une incision en V

* 5ème étape:

Ouvrir les coutures, retourner la patte sur l'endroit de la manche et repasser. La patte est divisée en 2 bandes de part et d'autre de la fente. On obtient alors une fente rectangulaire. Par un jeu de pliage, cette fente va se "combler" avec les 2 bandes de patte obtenues.
* 6ème étape:
 


Faire un rentré de couture sur le bord A de la bande de droite et replier cette bande sur le bord B de la fente. Les rentrés de couture seront enfermés dans la bande à la manière d'un biais. Coudre ensuite la bande, sur l'endroit en piquant à 2 mn du bord et en vous arrêtant au bout de la fente comme ci-dessous...


* 7ème étape:

Ensuite, on plie une première fois la bande de gauche pour la ramener sur la ligne de couture de la bande de droite. On marque au fer. Puis on replie une 2ème fois cette bande de façon à ramener le bord C, en ayant pris soin de faire un rentré de couture, sur le bord D de la fente. L'objectif, c'est que la fente de gauche recouvre d'égale largeur la fente de droite.

 

 * 8ème étape:
On joue du fer à repasser pour replier le bout de la patte de boutonnage en pointe...

On superpose les bandes et on pique une épingle pour repérer le haut de la fente avant couture.


* 9ème étape:

On va finir de coudre la patte. On part du bas de la manche en faisant attention de ne pas coudre la bande du dessous avec la bande du dessus. Une fois arrivé au niveau de l'épingle, on continue de coudre mais en piquant cette fois-ci les 2 bandes ensemble. On fait la pointe, on redescend et on interrompt la couture toujours au niveau du repère d'épingle. En gardant l'aiguille piquée dans le tissu, on va faire un joli X pour finir la patte!



Et voilà! C'est fini!

dessus...

 

dessous.... le but, c'est que la couture soit dans le prolongement de la bande...

 

Voilà! C'est ma façon de faire, certainement pas la plus académique mais celle qui me réussit le mieux...Si vous aussi, vous hésitez à vous lancer, j'espère que ça vous aidera à y voir plus clair...Par contre, je sollicite votre indulgence pour les photos bof-bof et les explications si elles sont limites...promis?;) Mais je suis preneuse de vos trucs et astuces et de vos propres techniques!!!
A très vite!
Lydie