***

*...le cas du gilet pétale...

*...forcément quand on devient plus à l'aise avec un crochet, on a envie de s'attaquer à des modèles accessibles, qui ont fait leurs preuves, dont les louanges ne sont plus à faire tant au niveau facilité, qu'au niveau esthétique...mais surtout surtout, on a envie de vérifier que les 2-3 bidouilles réalisées ne sont pas en réalité un monstrueux coup de cul bol mais un vrai si-si-ma-fille-tu-sais-crocheter! en gros on a envie de se rassurer, mais aussi de passer à la vitesse supérieure (encolure-manches) avec une prise de risque quasi nulle...faudrait pas se dégoûter non plus, on est bien d'accord...

*...pour couper cours à toute gamberge futile, le modèle qui suit est idéal!

 

 

 

gilet pétale (Z comme Zoé), crochet n°5 (ou 5,5, je sais plus trop), laine inconnue de chez Interlaine

 

*...j'y ai rajouté un biais en guise de lien...j'avais trop la sainte flemme de faire une boutonnière, de coudre un bouton...de toute façon, j'ai les doigts trop gros pour ça...

*...j'ai choisi un fil un peu "épais" pour avoir des manches "qui se tiennent toutes seules" comme ça je vois bien le côté pétale de mon ouvrage et ça flatte mon égo chaque fois que je regarde mon modèle si sage et disciplinée...;-)

 

 

 

*...déjà que le noir c'est chiant à photographier, si en plus elle rajoute du poil à gratter dans son short je suis foutue!;-)

 

 

*...quel doux regard...